Au royaume secret du Lierre (vol. 12)

12,00 

Auteur : Bernard Bertrand
Éditeur : Éditions de Terran
Format : 15 x 21 cm
Pagination : 192 p.
Collection : Compagnon végétal

Catégorie : Étiquettes : ,

Description

“Dans la campagne où je vis, on m’a toujours parlé du Lierre comme d’un ennemi, un condamné coupable de tous les méfaits : les forestiers n’avaient de cesse de le couper pensant qu’il étouffait les arbres, les maçons et les peintres en bâtiments ne supportaient pas de le voir tapisser les murs, car ils croyaient que ce dernier « mangeait » les constructions de manière irrémédiable ; et même les jardiniers avaient tendance à le mépriser, puisqu’il n’était que la dernière solution possible pour habiller les espaces difficiles comme l’ombre permanente au pied d’un bouquet d’arbres…
Heureusement, les choses ont changé, et hormis quelques irréductibles, imperméables aux « nouvelles idées », le Lierre est peu à peu innocenté. Les méfaits qui lui étaient reprochés sont aujourd’hui perçus comme des bienfaits. On trouve que le Lierre habille parfaitement les arbres et fournit de bien meilleurs abris pour les oiseaux que les Thuyas et autres Cyprès banalisés dans nos haies, on utilise ses nombreuses variétés décoratives pour apporter une touche d’originalité aux massifs ou pour tapisser, et même isoler, les pignons des maisons de manière tout aussi efficace que les meilleurs matériaux modernes…
Les jardiniers apprécient également sa souplesse et sa croissance rapide qui le rendent très utile pour le modelage de topiaires originaux.
Et je ne parle pas des nombreuses formes arborescentes qui constituent sans doute les plus beaux arbustes persistants que l’on puisse cultiver dans nos jardins.”