Le Coquelicot, poète des champs (vol. 7)

12,00 

Auteur : Bernard Bertrand
Éditeur : Éditions de Terran
Format : 15 x 21 cm
Pagination : 128 p.
Collection : Compagnon végétal

Catégorie : Étiquette :

Description

Fière comme un fringant porte-drapeau, voilà qu’une petite fleur rouge entre en résistance écologique et se décide, alors que tout un chacun la croyait condamnée, à hisser haut son pavillon vermillon.
Bravant les pesticides, elle se veut le porte-parole des plantes injustement maltraitées. Cette plante, vous l’avez reconnue, c’est le Coquelicot… et il revient en force avec son cortège de vertus précieuses. Parmi elles, le pouvoir de faire du bien à l’âme… à l’âme du poète ou du peintre mais aussi à nos âmes à nous tous, les simples promeneurs contemplatifs !
Voilà qu’une nouvelle balade botanique s’offre à vous ; elle sera riche en découvertes naturalistes, mais aussi pleine de fantaisie. Une occasion de devenir de vrais spécialistes es Coquelicots, peut-être même des coquelicomaniaques…
Tiens, voilà qu’une petite flamme de vie illumine votre regard… Comm’un p’tit Coqu’licot nouveau, avait prévenu le poète !

L’auteur :

Bernard Bertrand est né en 1955, au sein d’une famille d’agriculteurs. À la sortie d’un BTS Protection de l’environnement, il s’installe avec sa compagne Annie-Jeanne sur une exploitation de polyculture élevage, tournant le dos à l’agriculture conventionnelle, avec les Pyrénées pour paysage. Là, au fil des années, ils reconstruisent patiemment la maison, tout en vivant la passion qui les a réunis : collecter, apprendre et mettre en pratique des savoirs traditionnels respectueux de la nature.

Au début des années 1990, ils se lancent dans la publication d’une collection de livres d’ethnobotanique. Ce sera “Le Compagnon végétal“ avec “les secrets de l’ortie” comme premier tome, fantastique collection qui marque un véritable renouveau de l’édition ethnobotanique en France. Bernard Bertrand est déjà auteur aux éditions Plume de carotte avec plusieurs herbiers (L’herbier oublié, érotique, boisé, toxique et Le Grand Livre des ressources végétales).

Aujourd’hui, après une longue réflexion sur son métier et les enjeux actuels, il dénonce ce qui restera comme « l’une des plus grandes mystifications de l’histoire », l’agriculture industrielle. Cela n’empêche pas l’optimisme. L’écrivain-paysan poursuit son combat pour une agriculture biologique et familiale novatrice, productive de biens et de liens sociaux, une agriculture qui redonne son indépendance au paysan.
Il est l’auteur d’une centaine d’ouvrages sur les plantes, la cuisine sauvage
En 2012 il crée la revue “Le Lien Créatif” sur le sujet de la vannerie paysanne devenue vannerie sauvage et contemporaine. En 2019 il poursuive avec sa passion les abeille, la fertilité des sols, les abeilles mellifères, la vannerie, l’écologie… s en démarrant le magazine “Abeilles en liberté”. C’est une revue militante et participative consacrée aux abeilles et aux pollinisateurs. Au travers de sa maison d’édition Terran Magazines Bernard Bertrand continue inlassablement de prôner le chemin vers l’autonomie.

Vous aimerez peut-être aussi…