Vannerie grandeur nature – Buissonnière et collective

35,00 

Préface de Bernard Bertrand, Hymne à la vannerie de Louis Espinassous (UNE VALSE à QUATRE TEMPS)

Auteur : Babeth Ollivier
Éditeur : Édition de Terran, 11/2020
Format :  21 x 30 cm
Pagination : p. 256
ISBN :  978-2-35981-143-8

Quand le végétal lie les humains

 Alors j’ai appris la vannerie paysanne avec mon père dans … Les confidences de Babeth

Catégorie : Étiquette :

Description

Le plaisir de tresser ensemble

Cabane nid d’oiseau en tressage aléatoire, chaise vivante, igloo des Cucurbitacées, fascine sillonnante, banc du berger, hutte colorée… Des noms qui font rêver pour des tressages monumentaux créés dans un esprit de glanage, de proximité, d’autonomie, de collaboration, et superbement présentés dans cet ouvrage.

La transmission taille collective

Babeth Ollivier a développé son travail de transmission auprès de structures et de publics variés – écoles, centres sociaux, jardins partagés, parcs publics, festivals, jardins d’amis. Ce sont comme autant d’aventures sociales et collectives pour inventer d’autres façons d’habiter nos espaces intimes et publics, ruraux et urbains. Portraits des collaborateurs, tutoriels des réalisations et fiches d’identification des plantes accompagnent le lecteur dans sa découverte. Des tressages grandeur nature, « plus grands que soi », pour rendre visible la puissance du collectif, raviver le sens du jeu, du « nous », et faire revivre un environnement naturel offert à tous.

L’auteure :

Babeth Ollivier a vu, petite, son père tresser l’osier dans l’intimité de son atelier lors des veillées d’hiver. De ses premiers tressages sur croisées jusqu’à sa découverte de la vannerie sauvage dans les Pyrénées, la passion était prise, et le savoir-faire intégré à son travail d’éducatrice à l’environnement. Du geste intime au geste partagé, son goût du collectif, sa sensibilité à l’environnement et au « vivre ensemble », que les nouvelles générations ont à repenser, l’ont amenée naturellement au tressage collaboratif et monumental qu’elle présente dans ce « beau-livre tout-terrain ».

vannerie buissonnière
vannerie buissonnière

“Vannerie buissonnière” de Babeth Ollivier, octobre 2016

Babeth nous surprends avec son second ouvrage complètement different du premier et pas comme les autres non plus. Elle introduit la dimension du partage, de la solidarité, du collectif. La transmission est un grand mot mais elle sais enthousiasmer les enfants des petites classes, mettre en bottes le maire de la commune et fait apparaitre des sourires sur les visages.

La mission est clair : la vannerie est fait pour rassembler les personnes, s’entraider, créer ensemble des objets même de grande taille à 0 frais, juste avec les matériaux glané dans la campagne. Fabriquer une structure dans la cour d’école 100% naturelle à laquelle les enfants puissent toucher, tresser et s’amuser pas la suite.

Vous aimerez peut-être aussi…