Éloge du Plantain (vol. 10)

12,00 

Auteur : Bernard Bertrand
Éditeur : Éditions de Terran
Format : 15 x 21 cm
Pagination : 120 p.
Collection : Compagnon végétal

Catégorie : Étiquette :

Description

“Que diriez-vous de faire un bout de chemin avec le Plantain ?
Il n’y a guère que ces diables d’Annie Jeanne et Bernard Bertrand pour nous proposer ce genre de balade botanique !
Après l’Ortie, la Ronce ou le Pissenlit, leur curiosité s’est portée sur une autre plante délaissée, trop banale probablement, souvent jugée inopportune quand elle vient contrarier l’effet moquette d’un gazon de magazine anglais.
Une fois de plus, à force d’érudition tranquille, le miracle s’accomplit au fil des pages, et l’ancestrale compagnie des hommes et des plantes démontre sa richesse : bon pied, bon oeil, le Plantain révèle ses mérites et les usages multiples auxquels se prêtaient nos aïeux. Il se glisse allègrement dans les salades de santé, ces mescluns « toute feuille » aux saveurs de terroir. Du coup, on se prend à reconsidérer sa silhouette, tellement graphique ; son feuillage, net et coriace, épargné par les limaces ; ses épis aux faux airs de graminées.
Gageons que les mêmes jardiniers, qui s’acharnent à extirper à la gouge le Plantain d’entre les pavés de leur terrasse, l’installeront en bonne place dans leurs massifs, surtout s’il se costume de pourpre.
À voir le nombre d’insectes qui ont adopté le Plantain et le goût que lui portent les oiseaux, je verrais en lui plutôt le symbole d’un havre biologique, tenace et opportuniste, comme ces coins délaissés de nos villes qui deviennent friches et îlots de vie. Et si c’était l’un des ingrédients clés du jardin du futur, un espace voulu plus tolérant et pacifié ?
On sait déjà que le Plantain cicatrise les blessures. Raccommodera-t-il aussi l’homme et la nature ? Comme dans la légende des deux chevaliers, le jardinier ferait bien de redonner sa pleine confiance à ce maître en l’art de la discrétion, au jugement si sûr.
Avec Bernard Bertrand comme guide, secondé par sa complice, Annie Jeanne, le chemin des bonnes herbes n’a décidément pas fini de nous étonner.”

Jean-Paul Collaert

L’auteur :

Bernard Bertrand est né en 1955, au sein d’une famille d’agriculteurs. À la sortie d’un BTS Protection de l’environnement, il s’installe avec sa compagne Annie-Jeanne sur une exploitation de polyculture élevage, tournant le dos à l’agriculture conventionnelle, avec les Pyrénées pour paysage. Là, au fil des années, ils reconstruisent patiemment la maison, tout en vivant la passion qui les a réunis : collecter, apprendre et mettre en pratique des savoirs traditionnels respectueux de la nature.

Au début des années 1990, ils se lancent dans la publication d’une collection de livres d’ethnobotanique. Ce sera “Le Compagnon végétal“ avec “les secrets de l’ortie” comme premier tome, fantastique collection qui marque un véritable renouveau de l’édition ethnobotanique en France. Bernard Bertrand est déjà auteur aux éditions Plume de carotte avec plusieurs herbiers (L’herbier oublié, érotique, boisé, toxique et Le Grand Livre des ressources végétales).

Aujourd’hui, après une longue réflexion sur son métier et les enjeux actuels, il dénonce ce qui restera comme « l’une des plus grandes mystifications de l’histoire », l’agriculture industrielle. Cela n’empêche pas l’optimisme. L’écrivain-paysan poursuit son combat pour une agriculture biologique et familiale novatrice, productive de biens et de liens sociaux, une agriculture qui redonne son indépendance au paysan.
Il est l’auteur d’une centaine d’ouvrages sur les plantes, la cuisine sauvage
En 2012 il crée la revue “Le Lien Créatif” sur le sujet de la vannerie paysanne devenue vannerie sauvage et contemporaine. En 2019 il poursuive avec sa passion les abeille, la fertilité des sols, les abeilles mellifères, la vannerie, l’écologie… s en démarrant le magazine “Abeilles en liberté”. C’est une revue militante et participative consacrée aux abeilles et aux pollinisateurs. Au travers de sa maison d’édition Terran Magazines Bernard Bertrand continue inlassablement de prôner le chemin vers l’autonomie.

Vous aimerez peut-être aussi…